normal?

normal?

anormal?

anormal?

Les faux ennemis des terroristes.

On voudrait fournir des arguments aux terroristes qui cherchent à donner une apparence de combat légitime à leur pseudo « cause » qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Que cherchent les terroristes ? A faire croire que la France fait la guerre aux musulmans en particulier (quelle que soit la pratique de celui-ci : ouverte et tolérante, ou au contraire radicale et intolérante aux autres manières de vivre).

Que font tous ces pseudos défenseurs d'une laïcité mal comprise, radicalisée, et faussement présentée comme neutre ?

Alors que tout au long de notre histoire (se rappelle-ton qu'on a toléré un statut d'exception dans les écoles d'Alsace Lorraine pour des raisons culturelles autorisant à afficher des crucifix dans les écoles publiques ?) nous nous sommes naturellement accommodés d'exceptions au principe strict de la laïcité (qui irait chercher des poux à des prêtres jouant au football sur la plage en tenue religieuse ou des juifs portant la kipa dans les rues sinon justement des intolérants -catégorie dans laquelle se rejoignent sympathisants terroristes et sympathisants laïcs intégriste- qui veulent aligner tout le monde sur leur propre façon de vivre,  et qui sont les vrais ennemis d'une vie pacifique entre gens différents ? ), tout à coup la vue d'une tenue recouvrant tout un corps et les cheveux serait particulièrement intolérable quand elle provient en particulier de musulmans (et ceci alors que dans le monde, en sport par exemple, il devient très commun de voir des athlètes courir en tenue intégrale) D'évidence, il y a donc là un ciblage particulièrement malsain et faux cul (que la presse étrangère n'a pas manqué de relever et de moquer ) qui doit faire la joie des terroristes intéressés à imposer une vision du monde en termes de guerre obligée entre façons de vivre différentes qu'ils veulent perçues comme ennemies irrémédiables. Redisons le sans détours , ces intégristes « laïcs » tiennent exactement le raisonnement que les terroristes veulent que l'on tienne, et ils sont leurs alliés objectifs.

On notera au passage la démission (pour ne pas dire la lâcheté, l'histoire jugera ) d'hommes politiques comme messieurs Valls et Chevènement qui au lieu de travailler à imposer ce regard indifférent aux différences qui est le vrai esprit d'une laïcité bien comprise (et il faudrait punir sévèrement quiconque, dans un sens ou dans l'autre d'ailleurs, chercherait à interdire les manières d'être des autres) , soutiennent les interdictions prises par les maires laïcs extrémistes et « conseillent » aux musulmans d'être « plus discrets » pour des raisons « d'ordre public ». Ce qui en termes sincères et directs veut dire : l'opinion raciste montant en France et voulant garder mes électeurs à défaut d'honneur, je ne m'opposerai pas à cette opinion montante. On voit au passage (c'est fou le rôle de révélateur que joue cette affaire) que la catégorie de « trouble à l'ordre public » est pour le moins très trouble  et ambiguë : qui trouble l'ordre public ? Le juif qui se déplace dans les rues de Berlin en pleine montée du nazisme parce qu'il ne respecte pas « la discrétion » imposée par l'opinion raciste devenue majoritaire, opinion qu'il excite par sa simple vue, puis par sa simple existence ? Ou l'opinion raciste (fût-elle majoritaire) faisant les lois ? N'y aurait-il pas dans cette affaire comme les prémisses d'un fascisme rampant commençant à s'installer tranquillement (qui ne chante pas la marseillaise à plein poumons n'est-il pas louche aujourd'hui?). Cette période ne fait pas rire et prend pour le moins une drôle de direction....
 

Retour à l'accueil