foot-partout--justice-nulle-part.jpg

 

 



Comme vous le savez, La chaîne la plus populaire de notre pays T.F. 1  n'a pas peur de braver les (fausses) belles âmes qui voudraient que, méprisant la situation réelle (absence de capital culturel) et les moeurs culturelles  de fait du peuple (envie de se projeter  et de vivre par procuration les émotions de nos chers bleus)  l'information se concentre sur des informations économiques et sociales (pour ce style de critique intello à côté de la plaque, voir par exemple l'article d'Acrimed sur la manière de TF1 "d'ensevelir" l'information sous le football). D'ailleurs, qui peut nier, depuis que l'Europe a figé dans ses traités la seule manière néo-libérale de gérer l'économie d'un pays, que ces informations sont devenus quasiment inutiles (se préoccuper de ce  style d'infos  aujourd'hui est aussi utile  que de se lever chaque matin en répétant comme un mantra "je vais empêcher l'attraction terrestre.").
Bravant donc les préjugés  de ces intellectuels donneurs de leçon à côté de leurs pompes et faux amis du peuple , et travaillant activement à l'épanouissement et à la reconnaissance des moeurs populaires (si Bourdieu était de ce monde, il est certain qu'il aurait encouragé cette démarche), TF1 tenterait de franchir un pas supplémentaire dans le droit des classes populaires à partager jusqu'au bout non pas la richesse bien sûr (rire), mais  les émotions des bleus . Après l'interview d'après match ("que ressentez vous après cette victoire? après cette défaite?"), après le reportage dans les abords des vestiaires ("il semblerait que l'équipe de France chante après cette victoire"), après l'arrivée à l'hôtel ("les bleus semblent décontractés et souriants  après leur victoire"), après le départ de l'hôtel, après le départ de l'aéroport, après l'arrivée à l'aéroport, après les vacances des bleus, TF1 chercherait à franchir un nouveau cran dans sa lutte contre la monopolisation des émotions par les puissants de ce monde : imposer l'obligation aux joueurs de l'équipe de France  de se laisser filmer dans les WC et les obliger à verbaliser cette ultime émotion qui tomberait désormais dans le domaine d'utilité publique, pour ne pas dire de "bien vital de l'humanité":  Pisse-t'on mieux après une victoire? La vessie est-elle plus tendue ou plus décontractée après ? Est-ce que ça passe mieux et plus intensément après un but? Le jet a t'il le même débit après un match nul? Bref,comme dirait Bourdin: "les français ont de droit de savoir".
 Contrairement aux apparences, TF1 pratique bien une lutte des classes à sa manière: celle consistant à contrecarrer la monopolisation de l'affect par les grands. TF1, le seul ami sincère du peuple ....

Retour à l'accueil